Bâtiment IES
Bâtiment 5 Campus St Priest

Communiqué de presse de Optical Society of America (OSA) (25-03-2020)

Diodes lasers moyen IR intégrées par épitaxie sur des substrats Si compatibles avec l’industrie de la microélectronique

La plupart des capteurs optiques bio-chimiques reposent sur l’interaction entre un faisceau de lumière infrarouge (IR) et l’espèce chimique à détecter. Intégrer les lasers IR avec les technologies de la microélectronique permettrait de baisser drastiquement les coûts de fabrication et d’aller vers des capteurs « intelligents ». Grâce à l’EquipEX EXTRA, des chercheurs de l’IES viennent de faire la première démonstration d’une telle intégration. Pour plus d’information :

⇒ Communiqué de presse de Optical Society of America (OSA) : https://www.osa.org/en-us/about_osa/newsroom/news_releases/2020/new_fabrication_approach_paves_way_to_low_cost_mid/

⇒ Consultez l'article sur le site OSA : https://doi.org/10.1364/OPTICA.388383

Téléchargez le PDf

 

Photo de Benoit Charlot lauréate dans le concours la preuve par l’image du CNRS (12-09-2019)

 
 

Laura Monge-Bartolomé reçoit le Best Poster Award à la conférence INOW(20-07-2019)

During the last iNOW conference in China (http://oemt.sysu.edu.cn/inow2019/welcome/index.htm) Laura Monge-Bartolomé has been awarded a prize for her poster entitled "Toward mid-IR optoelectronic devices on Silicon photonic integrated circuits".

Congrats to her!

Catherine Ngom reçoit le prix IESF-OM-Codige (22-05-2019)

Depuis 1986, les Ingénieurs et les scientifiques de France, section Occitanie Méditerranée (IESF-OM), et le Collegium des directeurs des grandes écoles du Languedoc-Roussillon (Codige) organisent le prix IESF-OM-Codige.

Ce prix récompense les élèves des grandes écoles de la région en fin de cursus ou les étudiants en master 2. Cette année, deux étudiantes de la faculté des sciences de Montpellier se sont distinguées par leur stage et rapport de fin d’études. Catherine Ngom, (à l’Institut d’électronique et des systèmes) a remporté le premier prix aux côtés de Nicolas Mangier. Margaux Breselec, en master d’ingénierie des cosmétiques, arômes et parfums, a reçu, quant à elle, le 2e prix. Cette distinction salue leur implication au sein de l’entreprise, la qualité et le caractère novateur de leur projet scientifique ainsi que leurs qualités rédactionnelles.

Après avoir été sélectionnés par les directeurs de chaque établissement, les différents projets ont été soumis à un jury constitué d’ingénieurs, d’enseignants-chercheurs, de scientifiques et d’industriels qui les ont finalement départagés et classés. Lors de la cérémonie de remise des prix, ce mercredi 22 mai, les lauréats ont eu l’occasion d’exposer leur expérience et projet qui leur ont valu cette reconnaissance. Bravo à eux !

Récompensés pour leur travail et leur implication